L'Homo erectus de Narmada : un ancêtre possible de l'homme indien moderne. Retracer la continuité de l'évolution humaine à l'aide d'un nombre restreint de restes de squelettes constitue un puzzle embrouillé. Dans le cas particulier du sous-continent Indien, l'ancêtre de l'homme le plus ancien jusqu'à présent, l'homme de Narmada, se situe à une distance spatiale assez grande à la fois de ses antécédents et de ses descendants. Ramapithecus, un primate proche géographiquement, considéré précédemment comme ayant une affinité hominidae, est actuellement considéré comme très éloigné de la lignée humaine. Les sites les plus proches comportent des restes d'Homo erectus en Asie de l'Est et du Sud-Est, dont les restes européens, africains et levantins sont très éloignés, à savoir pas moins de 3 à 4000 km de la localité fossilifère d'Hathnora. Les descendants les plus proches, dont l'âge se situe entre 25 000 et 30 000 ans, à savoir ceux de Batadombalena (Sri Lanka), Darra-i-Kur (Afghanistan), des grottes du district de Kurmool, et même ceux, plus jeunes (4000 à 10 000 ans), de Bhimbetka, de Sarai Nahar, de Mahadala, de Lothal, de Dholavira, sont très proches spatialement (Fig. 1). Une tentative de relation hiérarchisée est présentée ici.

Tracing continuity of evolving humans with the aid of their scanty skeletal remains is an intricate puzzle. In the specific case of Indian sub-continent, the so-far oldest human ancestor, the Narmada hominid, has wider spatial distance both from the antecedents on one side and the descendents on the other side. Ramapithecus, a geographically closely located primate earlier considered of hominidae affinity, is now far out of human lineage. Distance to the nearest possible Homo erectus remains for Southeast and East Asia and the westward located Levantine, African and European remains are no less than exorbitant three to four thousand kilometres from the Hathnora fossil locality. The nearest possible 25 000–30 000-year-old descendents of Batadombalena (Sri Lanka), Darra-i-Kur (Afghanistan), Kurnool District caves, or even younger Bhimbetka, Sarai Nahar, Mahadaha, Lothal, Dholavira of 4000–10 000-year-old antiquity are closely located (Fig. 1). A possible hierarchical relationship is attempted.